Natur pur autour du centre Eichholz © Matthias Sorg

Le Centre Pro Natura Eichholz – une oasis de nature aux frontières de la ville

08.03.2021

Au début de l’année, Pro Natura Berne a pris la responsabilité du Centre nature Eichholz à Wabern. Avec sa réserve naturelle offrant une oasis de biodiversité au bord de l’Aar, son vaste programme d’activités, ses expositions et ses offres pédagogiques adaptées aux écoles, le Centre est une référence pour l’éducation à l’environnement de Pro Natura Berne.

La très fréquentée zone de loisirs d’Eichholz à Wabern offre des contrastes saisissants: les enfants et les chiens s’amusent sur le terrain de jeux, les jeunes jouent au foot en criant, les familles profitent des belles journées de printemps en grillant des cervelas, les promeneurs, poussettes et cyclistes se croisent sur le chemin des rives et quelques courageux se baignent dans les eaux froides de l’Aar. Ce n’est à priori pas ici que l’on chercherait le calme de la nature. Et pourtant, derrière une simple clôture cachée dans le feuillage vert tendre des arbres, vous êtes soudain plongés dans une oasis naturelle, où des étangs bordés d’une verdure luxuriante, une symphonie de chants d’oiseaux et une jolie tour en bois vous invitent à contempler la nature. Qu’y a-t-il donc à découvrir? 

Depuis la tour, vous pouvez observer un paysage marécageux diversifié au travers d’écoutilles et apercevoir des plans d’eau, de denses roselières, des cariçaies, des haies et d’anciens pâturages avec de nombreux arbres à cavités. Un paradis pour d’innombrables espèces animales et végétales. Une soixantaine d’espèces d’oiseaux a déjà été recensée dans cette zone de 2 ha, dont la bécassine des marais, le râle d’eau, le martin-pêcheur et le butor étoilé. Avec sa mosaïque d’habitats, la réserve naturelle est aussi un Hotspot pour les libellules et de nombreux insectes aquatiques. Un spécialiste y a aussi identifié jusqu’à 45 espèces de gastéropodes. Et si vous examinez les images issues des pièges photos, vous pourrez reconnaître les mammifères qui passent: en plus des chevreuils, renards et blaireaux, on rencontre aussi régulièrement des putois, castors, loutres et même des hermines. Cette extraordinaire biodiversité ne se laisse guère impressionner par les activités de divertissement intenses pratiquées de l’autre côté de la clôture.

Le Centre Pro Natura Eichholz sera ouvert les mercredi, samedi et dimanche de 13h30 à 17h30 à partir du 24 avril.


Le programme peut être commandé auprès de:
Pro Natura Zentrum Eichholz
Strandweg 60
3084 Wabern
@email



Une histoire mouvementée

La nouvelle tour offre une vue unique sur la réserve d’Eichholz. Foto: lichtmaler.media © lichtmaler.media
La nouvelle tour offre une vue unique sur la réserve d’Eichholz.

La situation a bien changé. Là où la nature s’étend aujourd’hui, du sport intensif était pratiqué il y a près de 100 ans! Vers 1850, lors de la correction des eaux de l’Aar, la grande roselière appartenant à l’origine à la plaine alluviale a été déconnectée de la dynamique naturelle de son fleuve (le toponyme Eyholzmoos, soit littéralement «marais de Eyholz», se trouve encore sur d’anciennes cartes). Plus tard, les ruisseaux des sources des flancs de l’Aar ont été canalisés et la surface de la réserve actuelle remblayée. C’est ici qu’un stade de sport a été construit grâce au travail acharné des membres de la Gymnastische Gesellschaft Bern (GGB), où les championnats suisses d’athlétisme ont eu lieu en 1923 et où les Young Boys se sont longtemps entraînés. Cependant, les eaux des sources causaient toujours des dégâts et le GGB a finalement abandonné le site après environs 10 ans d’utilisation. Une pisciculture cantonale a alors été construite et inaugurée en 1945, avec des bâtiments spécifiques pour l’élevage d’alevins (le Centre actuel) et des étangs artificiels pour le grossissement des juvéniles (l’oasis naturelle actuelle). Pendant des décennies, diverses espèces de poissons y ont été élevées, puis relâchées dans les eaux de tout le Canton. 

À la fin des années 70, la pisciculture a dû être délocalisée, car le tarissement des captages des sources et la qualité précaire de l’eau de la rivière rendaient impossible la poursuite de l’exploitation. Un groupe d’habitants du quartier d’Eichholz s’est alors mobilisé pour que cet espace de mares soit préservé en guise d’habitat pour les amphibiens et zone à vocation pédagogique pour les écoles. Dans le cadre du plan de protection des berges, les citoyens de Köniz ont décidé, en 1989, de protéger le site en tant que réserve naturelle et de créer un Centre nature dans les bâtiments. Une association a pris en charge l’entretien de la réserve ainsi que le travail pédagogique avec les classes, mais la mise sur pied du Centre nature est resté en suspens. Ce n’est qu’en 2010 que le Centre nature a été réalisé dans les anciens bâtiments de la pisciculture sous l’initiative du président de l’époque, Michael Zimmermann, et de la conseillère municipale, Rita Haudenschild. Depuis lors, le Centre ravit chaque année un nombre toujours croissant de visiteurs intéressés par les activités, l’exposition ou encore la diversité des milieux naturels.

Un avenir avec Pro Natura Berne

Par ses activités, le Centre Pro Natura Eichholz souhaite sensibiliser un large public à la nature. Foto: M. Sorg © M. Sorg
Par ses activités, le Centre Pro Natura Eichholz souhaite sensibiliser un large public à la nature.

La municipalité de Köniz ne souhaitant plus continuer à participer financièrement, Pro Natura Berne a accepté d’assurer la continuité du fonctionnement du Centre nature Eichholz. En collaboration avec l’association en place, le projet se poursuit avec succès et le dispositif d’éducation à l’environnement de la région de Berne se perfectionne. Depuis son ouverture en 2011, environ 45’000 personnes ont visité le centre et chaque année (du moins hors période de pandémie) 80 à 100 classes peuvent s’enthousiasmer pour la nature grâce aux animations et visites guidées. Avec l’aide de nombreux bénévoles, le centre élabore annuellement un vaste programme d’événements, comprenant des visites guidées, des conférences, des ateliers et des concerts pour les enfants, familles et adultes. L’exposition-nature (cette année sur les corvidés de Suisse) offre également la possibilité d’approfondir les aspects de la nature en ville. Le parcours-nature, passant juste derrière le Centre, traite du thème des abeilles sauvages et montre par quels moyens un paradis pour ces insectes peut être créé dans les jardins et combien ces abeilles «oubliées» sont importantes pour nous.

Le Centre Pro Natura Eichholz est pour Pro Natura Berne une fenêtre unique sur la nature en milieu urbain, bien situé et facilement accessible. Il est parfaitement approprié pour sensibiliser un large public à la biodiversité en marge de la ville et pour informer des objectifs et valeurs de Pro Natura. Il dispose d’une bonne infrastructure et d’offres didactiques développées permettant aux écoles de la région de bénéficier d’un lieu d’apprentissage extrascolaire attrayant, où des expériences au plus proches de la nature et inoubliables peuvent être vécues. Il s’agit du premier centre nature du canton de Berne, le seul à ce jour. Pro Natura Berne y voit une démarche pionnière et importante pour l’éducation à l’environnement de la section. Une nouvelle opportunité est ainsi offerte pour nous rendre visibles et pour renforcer la sensibilisation du public à la nature, choses aujourd’hui plus importantes que jamais.

Nicolas Dussex, directeur du Centre

Cela pourrait aussi vous intéresser

Notre engage­ment pour la nature

Pro Natura s’engage avec détermination pour la nature…

Article